Multipla
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» moteur qui manquait de reprise ,de pêche
Hier à 22:39 par bruno 1

» code erreur P1219 sur MJT 120
Hier à 13:25 par captaine59

» Don d'organes
Hier à 1:06 par bredouille

» Présentation
Mar 12 Déc 2017 - 22:29 par wolie

» Rencontre Futur entre Multipla tiste !
Lun 11 Déc 2017 - 10:45 par jack31

» Croma 2009
Lun 11 Déc 2017 - 0:59 par bredouille

» Triste mais j'y reviendrai ... pour sûr
Dim 10 Déc 2017 - 21:08 par wolie

» Petit nettoyage extérieur /intérieur
Dim 10 Déc 2017 - 20:50 par wolie

» nouvelle avec multipla
Dim 10 Déc 2017 - 19:50 par wolie

Shopactif


Navigation
 Portail
 Index
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Partenaires
Forum gratuit

Tchat Blablaland

Presse 1998

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Presse 1998

Message par Invité02 le Sam 2 Juin 2012 - 21:40

Rappel du premier message :

le communiqué de presse de Fiat concernant le multipla de 1998

Histoire de ne pas oublié que ce vehicule est une belle invention, bourrée d'ingéniosité
Hybride, Gnv, Diesel jtd, Electrique... Shocked

Lecture :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le MULTIPLA : La voiture de demain ! :

Notre style de vie, ainsi que notre façon de concevoir l'automobile, ne cessent
d'évoluer. Jusqu'à hier seulement, "status-symbol" ou bien objet convoité par
son style, son image agressive ou raffinée et sa technologie avant-gardiste,
l'automobile est désormais devenue un outil de travail ou de loisirs, auquel
nous demandons un maximum de fonctionnalité en toutes circonstances.

D'où l'idée de réaliser une voiture sans compromis sur le plan du confort dans
l'utilisation quotidienne : Fiat Multipla

Six places confortables et un coffre à bagages spacieux en moins de quatre
mètres de longueur. Un tempérament agressif et très innovant. Une polyvalence
hors du commun. Ce sont là les points forts d'un modèle qui, proposant une
nouvelle façon de "vivre" l'automobile, invente l'avenir. En effet, il inaugure
une nouvelle typologie de véhicules, caractérisés par une extrême liberté :
liberté psychologique dans l'exploitation de l'espace physique, liberté par
rapport aux schémas préétablis et enfin, liberté par rapport aux dogmes du
passé.

Le Fiat Multipla est un véhicule parfaitement adapté aux longs voyages durant
lesquels il est bien agréable de disposer de six places confortables ainsi que
d'un coffre à bagages digne d'un break. C'est une voiture conçue pour les
loisirs, qui permet d'adapter le nombre des sièges (de trois à six) à celui des
passagers, en exploitant tout l'espace restant pour le transport d'objets
divers. La configuration trois places permet de disposer d'un plancher
totalement dégagé pour transporter des objets longs et volumineux. Grâce à ses
dimensions compactes et à sa visibilité optimale, le Fiat Multipla est
parfaitement à son aise dans la circulation urbaine.

Plusieurs voitures en une seule. Le Fiat Multipla est capable de se transformer
en fonction des exigences les plus diverses, en offrant tout à tour la
configuration d'un break, d'un monospace, d'une berline ou d'un fourgon. Elle
"multiplie" (comme son nom l'indique) les possibilités d'expression et de
mobilité de chacun, en permettant une exploitation libre et originale de son
espace intérieur.


Le segment des MPV (Multi Purposes Vehicles) traditionnels, qui a enregistré une
nette croissance au cours de ces sept dernières années (leur part du marché
européen étant passée de 0,5% en 1990 à 2,6% en 1997), se devait d'inclure un
créneau de véhicules "compacts", capables d'offrir les mêmes caractéristiques de
base que leurs "frères aînés", mais avec des dimensions et des prix plus
contenus.

En renonçant à l'architecture propre aux véhicules monospace et MPV, comportant
trois rangées de deux sièges, le Fiat Multipla adopte six sièges individuels
(sans différence en matière de dimensions et de confort), disposés sur deux
rangées. Cette configuration a permis de ne pas dépasser 4 mètres de longueur.

(le Fiat Multipla mesure 399 cm de long, soit 4 cm de moins que la Fiat Bravo),
tout en offrant un coffre à bagages très spacieux (430 à 1300 litres, suivant la
configuration des sièges arrière).

Le plancher est complètement dégagé. En effet, au lieu de présenter la
surélévation "classique" sous les sièges arrière, il est plat et suffisamment
haut pour incorporer dans sa partie inférieure les composants des versions
équipées de moteurs à faible impact environnemental.

Aux deux versions traditionnelles, équipées respectivement d'un moteur à essence
(1.6 Torque 16v) et d'un turbo diesel (1.9 JTD), s'ajoutent en effet deux
motorisations "écologiques" : "blupower" au gaz naturel et "bipower" avec double
alimentation gaz naturel/essence. Cette gamme sera bientôt enrichie d'une
version à propulsion hybride (essence/électrique).

Chaque version est proposée avec deux niveaux de finition (SX et ELX) très
riches, ainsi que treize teintes de carrosserie (trois pastel et dix
métallisées). Un large éventail d'options et d'accessoires permet de
personnaliser la Multipla Fiat en fonction des exigences et du goût personnels.

Mais ce n'est pas tout,
le nouveau modèle offre une vaste gamme de services spécialement conçus pour
chaque marché et capables de garantir une tranquillité et une sérénité maximales
sur le plan financier, de l'assistance et de la sécurité. Toutes ces qualités
font de la Multipla Fiat une voiture au rapport qualité/prix extrêmement élevé.

Le nouveau modèle est innovant, y compris sur le plan industriel.
Grâce à sa structure réalisée en profilés d'acier ("Space Frame" ), il répond à
deux exigences différentes : une grande flexibilité de production (indispensable
dans un segment en forte expansion) et des investissements contenus en
immobilisations techniques. Le Fiat Multipla est fabriqué dans l'établissement
de Mirafiori, à Turin.

Les moteurs à essence et diesel sont produits respectivement à Mirafiori et à
Pratola Serra (Avellino), tandis que les versions "écologiques" sont réalisées à
Arese (Milan). Production prévue à plein régime: 60.000 unités/an. Le nouveau
modèle sera commercialisé dès novembre en Italie et début 1999 sur les autres
marchés européens.

LES ACCESSOIRES

Avec le Multipla, Fiat confirme une fois de plus sa politique commerciale, qui
la signale parmi les Constructeurs les plus attentifs aux besoins de chaque
client, en répondant à son désir de personnalisation de sa propre voiture en
fonction de l'utilisation, et de son goût personnel. La Gamme des Accessoires du
Fiat Multipla a été conçue par le Centro Stile parallèlement au développement du
modèle, afin de l'adapter parfaitement aux caractéristiques de la voiture et
mettre en valeur les qualités de celle-ci.

Les accessoires proposés optimisent les caractéristiques de polyvalence et de
confort de le Fiat Multipla,avec un style innovant et original.
La gamme est complétée par une série d'objets pratiques et fonctionnels, étudiés
pour s'harmoniser parfaitement avec le tempérament original et sympathique du
nouveau modèle.

La capacité de s'adapter aux exigences et aux situations les plus diverses est
le véritable point fort du Fiat Multipla . Souligner cet aspect signifie porter
un soin particulier à tous les détails, en créant - pourquoi pas - des
accessoires qui paraîtraient déplacés sur une autre voiture.

A commencer par le coffre "fourre-tout", équipé et personnalisé, qui peut
remplacer un des trois sièges arrière pour ranger les jouets des enfants, des
boissons, etc. De couleur gris comme les habillages du Fiat Multipla , il est
muni d'un couvercle intégrant de petits compartiments multifonctions ainsi que
d'un échiquier pour tromper le temps pendant le voyage.

Une série de sacs en matériau ignifuge, lavable et très résistant, permet
d'exploiter rationnellement l'espace intérieur : certains sacs peuvent être
fixés sur les panneaux de portes, d'autres à l'arrière des dossiers des sièges
avant ou arrière.

Sans oublier les repose-pieds pour les passagers arrière, le réfrigérateur qui
peut remplacer un des sièges arrière et l'appareil Hi-Fi haut rendement sonore.
Bref, de petites attentions conçues pour reconstituer dans l'habitacle du Fiat
Multipla une atmosphère accueillante et pour se sentir comme chez soi.

Un aménagement multifonctions du coffre à bagages a été étudié pour répondre aux
exigences particulières de transport. Une grille pratique permet de disposer
d'un deuxième plateau de chargement, au-dessous duquel on peut ranger les
bagages. L'espace supérieur, sûr et confortable, peut accueillir, par exemple,
un chien, qui peut ainsi voyager sans gêner les passagers arrière.

Le Fiat Multipla pour le travail est équipé de cintres pour le transport des
vêtements. Le Fiat Multipla pour les loisirs peut être dotée d'une "freebox" à
installer sur le toit, ou bien d'une galerie de toit au dessin spécifique, qui
permet de transporter des skis et des snow-board.

Parmi les solutions techniques les plus sophistiquées, il y a lieu de rappeler
le porte-vélos, à placer en position longitudinale à la place des sièges
arrière. Grâce à une utilisation modulaire de l'espace, il permet de transporter
jusqu'à un maximum de trois vélos.

Le Fiat Multipla propose enfin une série d'accessoires d'usage courant, très
soignés sur le plan de la fonctionnalité et de l'esthétique : des surtapis, des
chaînes à neiges, un crochet d'attelage, des housses pratiques pour ranger les
sièges démontés dans le garage. Parmi les housses de sièges, disponibles en
plusieurs couleurs dynamiques, citons celles en tissu "jeans", pleines de poches
pour ranger les objets les plus disparates.

Le Centro Stile a également dessiné deux types différents de jantes de 7,5x17
avec pneumatiques 215/45 17, respectivement à 5 et 6 branches, pour satisfaire à
toutes les préférences de la clientèle. Mais ce n'est pas tout. La Gamme des
Accessoires est aussi le synonyme de sécurité. En effet, elle comprend plusieurs
types d'alarmes qui intègrent les fonctions du Fiat CODE et garantissent une
protection totale de la Multipla Fiat. Parmi les accessoires du nouveau modèle,
figure également un capteur de stationnement à l'ultrason, qui relève la
présence d'obstacles, facilitant ainsi les manœuvres dans les espaces
restreints. Ce dispositif est incorporé dans les parties avant et arrière de la
voiture.
Pour les plus petits, il existe une gamme complète de sièges et une série
d'accessoires pratiques et fonctionnels : trousse de toilette, sac porte-goûter,
sac-poubelle, plaid "double face", dont une imperméable.

OBJETS :

Liberté de se déplacer, de sillonner les routes du monde avec sa famille et ses
amis, sans renoncer au sport, aux bagages, à ses habitudes. Liberté des schémas
préétablis, désir de posséder un véhicule décontracté, simple, sympathique,
anticonformiste et original.

Le Fiat Multipla est aussi tout cela, comme en témoigne la ligne d'objets
spécialement réalisés pour ce modèle. Des objets conçus pour répondre aux
multiples exigences de notre quotidien, des loisirs et des vacances.

Deux catégories précises ont été identifiées parmi les possibles acquéreurs du
Fiat Multipla.
D'une part, les automobilistes qui ont du caractère, inventifs et
anticonformistes, qui devancent et créent les modes au lieu de les suivre.
D'autre part, les familles, avec leur gaie turbulence (les enfants, les amis, le
petit chien, etc.).

Pour le premier groupe, les vacances sont le synonyme de liberté. Voici donc les
sacs sportifs multi-usages, le mini-hamac, le plaid en laine polaire, les
couverts pliables, la gourde et ses gobelets en acier, les T-shirts
multicolores. Et encore : le compas, l'altimètre, les sacs à dos, la montre, le
sac porte-chaussures de ski et la parures de serviettes-éponges pour le club de
gym. Bref, des objets qui permettent de vivre de manière originale les moments
de relax ou les vacances. En ville et sur le travail, ces mêmes personnes
pourront utiliser le porte-documents multifonctions, l'organiseur, les lunettes
de soleil, le stylo Rotring, le veston en goretex et les cravates spécialement
dessinés pour le Fiat Multipla.


Naturellement,
le Fiat Multipla a été conçue aussi pour les déplacements de toute la famille.
D'où l'idée de proposer un ensemble "pluie" pour les enfants, comportant un
imperméable, une cape, un chapeau, un parapluie et un petit sac à dos ; une
valise "trolley" avec sac amovible, idéale en vacances ; une série de sacs de
voyage ; un sac et un drap de plage ; des sacs de couchage pour adultes et
enfants ; un réveil de voyage. Les enfants ne manqueront pas d'apprécier les
jouets en bois (dont des puzzles sympathiques du Fiat Multipla ), le cerf-volant
technique, le petit Fiat Multipla à pédales ou le modèle réduit à l'échelle
1:43. Et pour les randonnées : le réfrigérateur portable, le canif multi-usages,
le thermos, les gobelets en acier inoxydable, les casquettes et les vêtements
sportifs pour homme, femme et enfant.

Les niveaux de finition. Capable de s'adapter parfaitement à toutes les
exigences des clients et permettant à chacun d'exprimer son propre tempérament,
le Fiat Multipla propose une vaste gamme de versions et deux niveaux de
finition : SX et ELX.

Dès son lancement, la gamme du nouveau modèle se décline en six versions :
- 100 16v essence SX et ELX
- JTD 105 turbodiesel SX et ELX
- 100 16v "blupower" SX
- 100 16v "bipower" SX

Une version "hybride" avec alimentation mixte (électrique/essence) et la
Multipla Fiat Taxi viendront s'ajouter dans un deuxième temps.

EQUIPEMENT DE SERIE ET OPTIONS :

Le Fiat Multipla a été conçu à l'enseigne d'un rapport qualité/prix élevé.
Ses deux niveaux de finition de série offrent donc un éventail complet
d'équipements. En plus des sièges multifonctions (tous rabattables, repliables
et amovibles à l'arrière) et des nombreux dispositifs de sécurité (dont
l'air-bag côté conducteur de série), toutes les versions proposent les
équipements suivants : direction assistée, verrouillage centralisé des portes,
lève-vitres avant à commande électrique, rétroviseurs extérieurs électriques,
volant réglable en hauteur, jantes de 15" et Fiat CODE de la deuxième
génération.

Sur la marché italien, le niveau de finition ELX propose également une série
d'accessoires exclusifs : télécommande de déverrouillage des portes, lève-vitre
électrique côté conducteur à impulsion, miroir de courtoisie côté passager avec
éclairage, vitres teintées "Solextra" et habillages intérieurs spécifiques.
D'autres équipements sont également disponibles en option sur le niveau de
finition SX : le climatiseur, les phares antibrouillard, les lave-phares
pressurisés, les rétroviseurs extérieurs repliables et dégivrants à commande
électrique, le rangement sous le siège passager droit, les poches à l'arrière
des sièges et le siège arrière central coulissant.

Toujours parmi les options, rappelons l'ABS, les air-bags latéraux et le système
de navigation avec cartes mémorisées (qui peut être positionné face au
conducteur ou au passager). Sans oublier la peinture métallisée, le double toit
ouvrant à commande électrique, l'alarme avec télécommande, deux autoradios (dont
une avec chargeur de CD), le capteur de recul et les jantes en alliage léger
avec pneus larges.
Enfin, deux "kits" sont proposés. Le "pack confort" comprend le réglage
électrique en hauteur du siège conducteur et les appuis-tête arrière (en option
sur les versions SX et de série sur les versions ELX). Le "pack audio", en
option sur les deux niveaux de finition, propose six haut-parleurs et le
pré-câblage pour le téléphone cellulaire (antenne double fonction, haut-parleur
pour le dispositif "mains libres" et câblages d'alimentation). Un troisième kit
"coffre à bagages" (de série sur les versions SX et ELX) comprend la plage
arrière et une prise de 12 V.

De plus, le niveau de finition ELX offre en option le climatiseur
semi-automatique et les lève-vitres arrière à commande électrique.

Le respect de l'environnement. Le Fiat Multipla est le dernier né d'un
Constructeur automobile engagé depuis de nombreuses années déjà dans la mise au
point de produits et de processus de fabrication de plus en plus respectueux de
l'environnement. Cela a permis d'obtenir d'excellents résultats dans plusieurs
domaines : de la réduction des émissions et du bruit des moteurs, en passant par
l'emploi de matériaux recyclables et recyclés et le contrôle des substances
utilisées et produites au cours du processus de fabrication.

A l'instar des autres modèles les plus récents du Groupe, le Fiat Multipla a été
construit sans employer de matériaux toxiques. Certaines versions fonctionnent
au gaz naturel, un carburant intrinsèquement "écologique", et tous les moteurs
adoptent des dispositifs avancés et efficaces de contrôle des émissions
gazeuses.

Le catalyseur du moteur 1.6 à essence est du type à trois voies avec sonde
lambda. Cette dernière analyse sans cesse la quantité d'oxygène présente dans
les gaz. En fonction des informations reçues, la centrale électronique module la
quantité de carburant injectée, de manière à obtenir un mélange
"stoechiométrique", comportant exactement la quantité d'air nécessaire pour
brûler tout le carburant. Le catalyseur peut ainsi supprimer une grande partie
des substances polluantes.

Le moteur 1.9 JTD, quant à lui, est équipé d'un catalyseur oxydant qui remplit
une double fonction : utiliser l'excédent d'air présent à l'échappement pour
brûler l'oxyde de carbone et les hydrocarbures imbrûlés, et éliminer presque
totalement les particules de carbone et les hydrocarbures condensés,
responsables de la fumée noire.

Par ailleurs, ce moteur est muni d'un système à commande électronique EGR
(Exhaust Gas Recirculation), qui recycle un certain pourcentage des gaz
d'échappement, supprimant ainsi une grande partie des oxydes d'azote.

Les deux versions au gaz naturel du Fiat Multipla sont équipés de catalyseurs
expressément étudiés pour ce type de carburant. En effet, le gaz naturel imbrûlé
qui sort de la chambre d'explosion brûle à une température plus élevée par
rapport aux hydrocarbures émis par l'essence. D'où la nécessité de disposer d'un
catalyseur capable d'atteindre lui aussi une température plus élevée. Pour ce
faire, le nouveau modèle adopte une tubulure d'échappement comportant un
catalyseur situé tout près du collecteur d'échappement du moteur. Afin de
favoriser les réactions chimiques, le catalyseur des versions au gaz naturel
utilise une plus grade quantité de métaux nobles par rapport au moteur à
essence.

AUTONOMY :

A l'instar des modèles Fiat les plus récents, le Fiat Multipla adhère au
programme Autonomy (mis en place depuis longtemps en Italie et proposé en Europe
depuis début 1997), dont l'objectif est d'assurer le droit à la mobilité aux
handicapés moteurs, de façon à faciliter leur intégration dans la société.

Le Fiat Multipla peut être équipé de dispositifs spécifiques permettant la
conduite aux porteurs de handicaps moteurs. Citons, entre autres, l'accélérateur
électronique à anneau et le frein de service par levier, fabriqués par
Guidosimplex ; le dispositif "Ears" pour les malentendants et les commandes
vocales (Guidosimplex), particulièrement indiquées pour les tétraplégiques, qui
ne peuvent pas utiliser les commandes secondaires.

En plus des équipements qui permettent aux handicapés de conduire, des
dispositifs ont été spécialement étudiés pour faciliter leur transport.

Par exemple, les sièges avant (fabriqués par la société britannique Elap) qui
facilitent l'accès à bord des personnes âgées ayant des problèmes de
déambulation.
Le coffre à bagages généreux du Fiat Multipla permet de charger, à l'aide d'un
bras mécanique spécialement prévu à cet effet, des scooters à trois ou quatre
roues. Très faciles à utiliser, ils permettent de se déplacer à courte/longue.
Ils ont été expressément conçus pour le troisième âge et les handicapés.

Teintes de carrosserie et habillages intérieurs. Le Fiat Multipla propose une
vaste gamme de teintes de carrosserie, capable de satisfaire aux exigences tant
des automobilistes qui aiment les tons vifs et personnels que de ceux qui
privilégient les couleurs sobres et "classiques".

Les teintes pastel sont au nombre de trois : Bleu Jump, Beige Météore et Vert
Gardena. Les dix teintes métallisées offrent un éclat et une transparence
particuliers. Elles s'appellent Jaune Chic, Turquoise Bio, Vert Street, Gris
Moon, Rouge Ponant, Rouge Baroque, Bleu Way, Noir Soie, Gris Bronze et Gris
Alsace.

Les deux niveaux de finition se caractérisent par des habillages intérieurs
différents. Les sièges du Fiat Multipla SX sont habillés d'un tissu faux uni
("type Satellite" ), rouge ou bleu selon la teinte de carrosserie. La planche de
bord, les panneaux de portes et la plage arrière sont couleur gris. Sur la
Multipla Fiat ELX, le tissu des sièges revêt aussi les autres éléments : il
s'agit du type "Argent", bordeaux ou bleu en fonction de la teinte de
carrosserie.

LA CONSTRUCTION :

Le Fiat Multipla est fabriqué dans l'usine de Mirafiori, à Turin. Les moteurs à
essence et turbo diesel sont produits respectivement à Mirafiori et à Pratola
Serra (Avellino), tandis que les versions "écologiques" sont réalisées à Arese
(Milan).

MIRAFIORI :

L'établissement turinois a été réalisé en 1939 et vient de fêter sa
25.000.000ème voiture. Il occupe une superficie totale de près d'un million de
mètres carrés. Il est organisé selon les principes de l'"usine intégrée" et du
"just in time". Ainsi, l'approvisionnement de la ligne est continu, sans aucune
accumulation de matériel. Les pièces arrivent sur le lieu même de leur
utilisation, dans la quantité strictement nécessaire. Le processus de production
est du type à "flux tendu": les voitures sont assemblées selon une séquence
fixe.

A l'instar de tous les nouveaux modèles, de nombreux prototypes du Fiat Multipla
ont été réalisés dans "l'établissement pilote" avant le démarrage de la
production de série. Etant donné le caractère original du nouveau modèle, la
mise au point et l'essai des équipements ont demandé 35.000 heures de travail.

Le "Space Frame" est réalisé dans l'atelier de Ferrage, en assemblant d'abord
les différents sous-groupes. Il est ensuite acheminé sur la ligne principale où,
à partir de l'ossature avant, l'on ajoute les profilés qui forment le "frame" et
les tôles qui constituent le plancher de la voiture. Ces opérations sont
exécutées dans plusieurs postes de soudure à haute technologie.

La coque du Fiat Multipla exige 4.500 points de soudure. Les nombreuses
jonctions demandent une grande attention, notamment en regard des "noeuds" de la
carrosserie soumis aux contraintes les plus sévères. Au terme du cycle, une
machine électronique très sophistiquée vérifie la géométrie de la coque, en
mesurant des centaines de cotes au moyen de deux palpeurs commandés par un
ordinateur.

La coque est ensuite transférée dans l'atelier de Peinture, où la ligne a été
adaptée aux dimensions du Fiat Multipla.
Le processus, caractérisé par un niveau élevé d'automatisation, assure une
qualité irréprochable du produit fini. Les coques "brutes" sont d'abord soumises
à un prétraitement destiné à améliorer l'adhérence de la peinture sur la tôle.
Vient ensuite la cataphorèse, un procédé par immersion durant lequel une couche
de protection se dépose sur toutes les surfaces intérieures et extérieures. On
procède ensuite à l'application automatique d'une deuxième couche de peinture,
suivie de la couche finale de laque, pulvérisée par des automatismes
électrostatiques.

Une ligne spécifique est consacrée à l'assemblage du Fiat Multipla.
85.000 heures de formation ont été dispensées au personnel préposé. L'ergonomie
de chaque poste de travail a été étudiée avec attention. Pour les opérations les
plus pénibles, le personnel dispose de systèmes qui lui facilitent le travail.
Parmi ceux-ci, les crochets de support de la voiture permettent de la faire
pivoter le long de son axe longitudinal, donnant la possibilité de réaliser les
opérations dans le bas de caisse, dans une position normale et avec une
visibilité excellente. Un dispositif assemble avec une précision maximale les
moteurs et la coque. Des servomécanismes sont destinés au montage des composants
de grandes dimensions. La planche de bord, comme d'autres composants complexes
(par exemple, les moteurs, les suspensions, etc.), est assemblée et testée sur
une ligne séparée.

Au bout de la ligne, la vérification des fonctions globales de chaque voiture
est confiée à des appareillages automatiques à commande électronique en mesure
de garantir la qualité optimale et la parfaite conformité de tous les paramètres
aux valeurs prescrites. C'est de cette façon que sont réalisés le réglage du
pincement, le diagnostic de l'équipement électrique et des centrales
électroniques du moteur, la vérification des suspensions et des freins, le
contrôle des émissions gazeuses, la recherche des fuites et la simulation du
comportement sur route.

PRATOLA SERRA :

Le moteur 1.9 JTD qui équipe le Fiat Multipla arrive de l'établissement de
Pratola Serra (à quelques kilomètres à peine d'Avellino). Inauguré en 1994, il
s'agit d'une des usines les plus modernes d'Europe dans le domaine de la
fabrication des moteurs.

Les lignes de production, constituées de postes primaires et secondaires de
travail et de contrôle à haut niveau d'automatisation, ont été réalisées à
l'enseigne de la flexibilité maximale. Elles sont donc en mesure d'usiner et
d'assembler des composants, des groupes, des sous-groupes et des moteurs
complets de tous types, essence ou diesel, à quatre ou cinq cylindres, à deux,
trois ou quatre soupapes. Les principaux usinages mécaniques effectués dans
l'usine de Pratola Serra concernent les cinq composants de base du moteur : le
bloc, le vilebrequin, la bielle, la culasse et l'arbre à cames.


Le flux des matériels est entièrement automatisé et est géré par un ordinateur
central. Le stockage est réduit au minimum et la production est organisée selon
le principe "just in time". Seule la quantité strictement nécessaire de moteurs
est produite chaque jour dans l'usine.
Dans l'usine de Pratola Serra, chaque phase de la production est notée sur un
dispositif électronique qui accompagne les composants tout au long du cycle. Les
systèmes de monitorage et de contrôle des différents postes sont connectés à
l'ordinateur central. Le résultat : des standards de qualité extrêmement élevés.

LA FACILITE DE CONDUITE :

Donner au conducteur la sensation d'être au volant d'une voiture beaucoup plus
compacte et plus agile qu'un monospace : tel a été l'objectif poursuivi par les
techniciens Fiat lors du développement du Multipla et de ses suspensions. Toutes
les qualités de maniabilité et de confort ont d'abord été étudiées par
ordinateur, puis testées de manière virtuelle en faisant appel à des modèles
mathématiques.
Enfin, elles ont été vérifiées sur des voitures confiées à des pilotes
professionnels, sur les pistes de Nardò et Balocco (haute adhérence), de la
Mandria (faible adhérence) et d'Arjeplog, en Suède (très faible adhérence).

Il en résulte une voiture caractérisée par une facilité de conduite
extraordinaire. Le comportement du Fiat la Multipla dans les virages, par
exemple, comporte un modeste effet sous-vireur, avec une légère fermeture de la
trajectoire dans la phase de relâchement.
Cela signifie que la voiture est extrêmement docile et se comporte toujours de
manière prévisible, assurant une réponse progressive et, donc, parfaitement
maîtrisable en toutes circonstances.
La direction est très directe. Le rapport entre la course de la crémaillère et
la rotation de la colonne de direction (51 mm/tour) se situe entre les valeurs
de la Fiat Bravo et du Coupé Fiat. D'où une maîtrise rapide et sûre de la
voiture. Sur les parcours mixtes rapides, cela permet également de conduire sans
déplacer les mains sur le volant et, en autoroute, de changer rapidement de
trajectoire avec des mouvements réduits du volant.

A l'approche d'un virage, le Fiat Multipla garantit une réponse immédiate et
suit la trajectoire sans incertitudes. Autrement dit, il demeure "plat" et donne
au conducteur le sensation d'une stabilité de cap irréprochable. En effet,
l'angle de roulis, très contenu, est proche de celui d'une Fiat Bravo 155 20v
HGT, voiture au tempérament résolument sportif.


Le Fiat Multipla rétablit la trajectoire avec un moindre effort au volant.
Dans les tests de "coup de volant" de 60° à 100 km/h, les oscillations du volant
sont extrêmement réduites. Cela signifie qu'une fois relâchée, la voiture tend à
rétablir automatiquement la position correcte.
La géométrie "classique" de la suspension avant à roues indépendantes du type Mc
Pherson et de la suspension arrière à bras tirés, assure une excellente capacité
d'absorption des petites aspérités de la chaussée, ainsi qu'une réponse
progressive dans les virages. Les ressorts à flexibilité variable et tous les
éléments des suspensions ont été conçus pour minimiser le frottement et les
émissions sonores et optimiser le confort dans toutes les conditions de charge.
Les moteurs qui équipent les Fiat Multipla garantissent d'excellentes
performances en termes d'accélération et de vitesse de pointe, alliées à une
souplesse hors pair. A la facilité de conduite contribuent grandement la bonne
visibilité, la maniabilité dans les manœuvres de stationnement et l'utilisation
aisée des instruments de bord. Le Fiat Multipla est aussi tout cela.

Ce nouveau modèle se faufile avec désinvolture dans la circulation urbaine. Les
larges vitres latérales, les sièges surélevés et la ligne de ceinture très basse
sont les gages d'une visibilité optimale. En particulier, la visibilité arrière
vers le bas se situe au sommet de cette catégorie de véhicules : la route est
déjà visible à une distance de 13,75 m de l'arrière de la voiture (soit 15,82 m
des yeux du conducteur).

Pour éliminer "l'angle mort", le rétroviseur côté conducteur est dédoublé. Celui
côté passager l'est également : sa partie inférieure est orientée vers la roue
arrière droite pour une visualisation exacte des espaces lors des manœuvres de
stationnement. Ils sont tous les deux réglables électriquement et peuvent être
repliés (également électriquement) pour réduire la largeur de la voiture afin de
faciliter le passage dans des zones étroites (comme l'entrée d'un garage).

Les manœuvres sont rendues plus aisées grâce aux dimensions compactes de la
voiture, au rayon de braquage restreint (5,5 m) et à la direction assistée
précise et légère. Le Fiat Multipla est également équipée d'un détecteur
anti-collision (en marche arrière) signalant la distance des obstacles.

Le Multipla est la première voiture Fiat équipée d'un système de navigation,
intégré dans la planche de bord. Il s'agit du Route Planner de Magneti Marelli,
doté d'un écran-afficheur en couleurs. Il peut être positionné face au
conducteur ou bien légèrement excentré à droite, de manière à être accessible
aux deux passagers avant.
A travers des messages visuels et sonores (disponibles en six langues), le
système de navigation indique au conducteur l'itinéraire qu'il doit suivre pour
arriver à destination. Il suffit de signaler au système le lieu d'arrivée. Le
"copilote" électronique informera en avance le conducteur des changements de
direction.

Par ailleurs, un certain nombre de destinations sont déjà mémorisées dans le
système (hôtels, monuments, établissements de loisirs, aéroports,
stations-service). Les cartes numériques et le logiciel de navigation sont
mémorisés sur CD-Rom, ce qui permet une mise à jour rapide des données.

L'entretien et l'assistance. La réduction des coûts d'exploitation et
d'entretien d'une automobile est étudiée exactement comme la ligne ou
l'architecture mécanique du nouveau modèle. En effet, dans la phase de projet du
véhicule, il est possible d'adopter des solutions permettant un démontage et un
remontage plus rapide des pièces à remplacer, qui se traduit par une réduction
des coûts et un moindre risque d'endommagement des pièces concernées, au profit
de la fiabilité et de la qualité globales de l'automobile.


Le Fiat Multipla bénéficie de nombreuses solutions techniques qui facilitent
les opérations les plus courantes. Le boîtier porte-fusibles est placé face au
conducteur, sur la partie supérieure de la planche de bord, dans un endroit
facilement accessible et avec des instructions bien visibles. Pour le réglage du
hayon arrière du Fiat Multipla , il suffit de retirer le cache à ressort qui
protège les vis. L'aile avant est fixée au moyen de vis garantissant une plus
grande rapidité et facilité en cas de remplacement. Pour atteindre le filtre
anti-pollen, il n'y a rien à démonter. Les canalisations du carburant sont
munies de raccords rapides. Le niveau des liquides est facile à contrôler et à
rétablir.
La disposition des organes dans le compartiment moteur a été soignée dans les
moindres détails. Tous les parcours des canalisations et les câblages ont été
étudiés de manière à minimiser les risques de montages erronés. L'équipement
électrique est précâblé et ne demande donc que très peu de connexions.

L'élimination des inconvénients est grandement facilitée par les fonctions de
diagnostic prévues sur tous les systèmes de commande du moteur. Sur les versions
à essence, ces derniers sont du type à adaptation automatique. Autrement dit,
ils s'autocorrigent pour maintenir les principaux paramètres (combustion, régime
de ralenti et contrôle du cliquetis) dans des plages idéales de fonctionnement.

Ces caractéristiques réduisent la durée des interventions sur la mécanique,
l'équipement électrique et la carrosserie du Fiat Multipla. Par ailleurs, elles
ont permis d'éliminer ou de réaliser en usine des opérations de vérification et
de serrage, exécutées auparavant en atelier. Cela a donc permis de supprimer le
coupon des 1000-1500 km et de simplifier les interventions d'entretien
programmé.

La périodicité entre deux vérifications est de 20.000 km. Le réglage du jeu aux
poussoirs n'est plus nécessaire (sauf pour le moteur diesel). Le contrôle de la
tension des courroies des différentes commandes et des serrages des collecteurs
d'admission et d'échappement, a été éliminé.
Pour le contrôle de l'usure des garnitures des freins, un coup d'oeil suffit
après avoir démonté les roues. Enfin, tous les remplacements et les vidanges
sont prévus à des échéances plus longues: 40.000 km pour les bougies, 20.000 km
pour l'huile moteur et le filtre du moteur à essence, 10.000 km pour le turbo
diesel.
Pour un parcours de 100.000 km, le Fiat Multipla exige un nombre d'heures
d'entretien programmé nettement inférieur à celui requis en moyenne par les
voitures appartenant à son segment.


LA MECANIQUE :

BOITE DE VITESSES :

Le Fiat Multipla adopte deux boîtes de vitesses différentes: une pour le moteur
1.6 Torque et une pour le 1.9 JTD. Ces deux transmissions se caractérisent par
un fonctionnement silencieux, une précision remarquable et une grande facilité
d'utilisation. Cette dernière qualité est encore accentuée sur le Fiat Multipla
, grâce à l'ergonomie du levier de changement de vitesses.
Réalisées en faisant appel à des composants avant-gardistes, les différentes
commandes ont été testées au banc durant un an et demi, dans des conditions
climatiques extrêmes. Un soin particulier a été apporté à l'assemblage, pendant
lequel le composant est soumis à un essai préliminaire comportant la mesure
électronique de tous les paramètres qui en déterminent l'efficacité. Une
attention particulière a été portée à la réduction des émissions sonores, d'où
l'adoption d'une masse inertielle qui permet de supprimer les vibrations les
plus désagréables.

SUSPENSION AVANT :

La suspension avant du Fiat la Multipla assure un excellent confort et une
parfaite tenue de route. Le schéma classique à roues indépendantes du type Mc
Pherson a été en effet amélioré afin d'obtenir un compromis idéal entre ces deux
exigences.

Les ressorts hélicoïdaux à flexibilité variable s'adaptent parfaitement à toutes
les conditions de charge. Leur position excentrée par rapport à l'amortisseur
minimise le frottement dû au coulissement. Leur fonctionnement silencieux est
garanti par une bague en caoutchouc interposée entre les coupelles inférieure et
supérieure.
La butée de fin de course est réalisée en "cellasto", un matériau permettant une
intervention très graduelle et une réponse plus progressive dans les virages. A
cette rapidité de réaction contribue également la barre stabilisatrice, reliée
directement à l'amortisseur. Par rapport à la solution traditionnelle de la
barre reliée au bras de suspension, cette nouvelle configuration permet
également de réduire le poids d'environ 1,5 kg. Des amortisseurs hydrauliques
pressurisés à double effet ont été adoptés pour réduire encore les émissions
sonores de la suspension. L'élimination du segment racleur d'huile et l'adoption
d'une bande en Téflon intégral sur le piston ont permis de réduire le frottement
dû au coulissement.

Enfin, les bras oscillants sont en acier forgé, ce qui réduit d'environ 1 kg le
poids des masses non suspendues. Ils sont inclinés de 5° dans le sens de la
marche, de façon à minimiser le tangage de la voiture au freinage (effet
anti-plongée).

SUSPENSION ARRIERE :

La suspension arrière du Fiat Multipla adopte une géométrie à roues
indépendantes avec bras tirés et berceau auxiliaire suspendu à la coque de façon
élastique.
Cette solution contribue, elle aussi, à limiter le tangage du véhicule, à
garantir une bonne stabilité et un survirage minimum au freinage.
Ajoutons par ailleurs que la réduction de l'encombrement transversal et vertical
de cette suspension augmente la capacité et l'uniformité du plan de chargement,
caractéristique particulièrement importante pour une voiture comme le Fiat
Multipla, dont le plancher plat est le gage d'une polyvalence maximale. A partir
de cette structure de base, d'autres améliorations ont été apportées. La voie a
été élargie, en allongeant l'élément tubulaire qui forme le châssis
intermédiaire. Les silent-blocs élastiques en caoutchouc et métal qui relient le
châssis à la coque ont fait l'objet d'une mise au point particulière, d'où un
meilleur rendement et un compromis idéal entre maniabilité, facilité de conduite
et confort.

Les amortisseurs arrière, hydrauliques et pressurisés, sont reliés au bras de la
suspension par l'intermédiaire d'une bague en matériau à faible coefficient de
frottement (Krilon), qui réduit les charges de torsion et de coulissement, au
profit de la fiabilité. Les bagues anti-frottement ajoutées sur le guide de tige
et le piston, minimisent le frottement à l'intérieur de l'amortisseur, d'où une
meilleure absorption des aspérités de la chaussée. Le pont arrière, aux roues
convergentes, est le gage d'une meilleure stabilité de la voiture dans les
manœuvres de dépassement, au profit de la sécurité et de la facilité de
conduite. Les ressorts à flexibilité variable assurent un confort de haut niveau
dans toutes les conditions de charge.

FREINAGE :

Le système de freinage du Fiat Multipla est du type à double circuit croisé
(chacun agissant sur une roue avant et sur la roue arrière opposée en
diagonale). Il garantit donc un freinage équilibré même en cas de panne. Ce
système est doté de disques auto ventilés à l'avant et de tambours à l'arrière,
dimensionnés de manière à assurer un freinage puissant et sûr dans les
conditions les plus sévères (par exemple, à pleine charge).

Les étriers des freins avant, du type flottant, sont munis d'un dispositif qui
élimine le bruit de cognement, ainsi que d'un témoin d'usure des plaquettes. Les
freins arrière à tambour sont dotés de garnitures à centrage automatique et d'un
dispositif de rattrapage automatique du jeu.
La pédale de frein, réglée de manière ergonomique, n'exige pour son actionnement
que l'effort le plus approprié : ni trop important pour ne pas fatiguer le
conducteur, ni trop faible pour ne pas empêcher une bonne modulation du
freinage. Le mérite en revient aussi au servofrein de 9 » et à la pompe de 13/16
», gages d'une réponse immédiate.

Un correcteur de freinage garantit une bonne répartition de la force de freinage
entre les essieux avant et arrière, et ce dans toutes les conditions de poids et
de roulis : du véhicule à vide avec le seul conducteur à bord jusqu'à la
condition de pleine charge, sur ligne droite ou dans les virages.

L'ABS

Toutes les versions du Fiat Multipla proposent en option un système antiblocage
des roues ABS Bosch 5.3, le plus évolué parmi les dispositifs disponibles à
l'heure actuelle. Il est muni de quatre capteurs actifs, de quatre voies et
d'une centrale hydraulique à huit clapets, dans laquelle est intégré un
correcteur électronique de freinage EBD (Electronic Brake force Distribution).

Fiat utilise des capteurs actifs dont le rôle est, comme pour les capteurs
traditionnels, de mesurer la vitesse des roues, mais qui élaborent eux-mêmes le
signal au lieu de l'envoyer à la centrale. Cette solution assure une
intervention plus rapide du système ; la capacité à reconnaître des signaux de
vitesse proches de zéro (les capteurs passifs ne "lisent" pas les vitesses
inférieures à 4 km/h) ; une sensibilité moindre aux perturbations causées par
les champs électromagnétiques. Le correcteur électronique de freinage EBD
répartit la force de freinage sur les quatre roues de façon à empêcher le
blocage des roues arrière et garantir ainsi une parfaite maîtrise de la voiture
en toutes circonstances. Par ailleurs, il adapte le fonctionnement du circuit
aux conditions d'adhérence des roues et à l'efficacité des plaquettes. Enfin, il
réduit la puissance requise par le servofrein.

DIRECTION :

Légère et maniable dans les manœuvres de stationnement et en agglomération, la
direction du Fiat Multipla s'avère précise et sûre aux vitesses élevées. Toutes
les versions sont équipées de série d'une direction assistée particulièrement
silencieuse. Le boîtier de direction présente une crémaillère et des tringles
surdimensionnées pour assurer une grande précision de conduite et une fiabilité
constante dans le temps (ce qui réduit les défaillances élastiques).
La logique de variation du débit de la pompe a été optimisée en fonction du
nombre de tours du moteur, d'où un maximum de confort et une grande facilité de
conduite dans toutes les conditions d'utilisation. Un résultat auquel contribue
également un rapport d'asservissement réduit (4,4 Nm/40 bars). L'effort à
appliquer sur le volant pour braquer, départ arrêté, est de 0,4 kg seulement.
L'espace nécessaire pour l'inversion de marche sans faire de manoeuvre (diamètre
de braquage entre butées) est de 11 m.

MOTORISATION :

Pour bon nombre d'automobiles, les moteurs déterminent la personnalité des
versions composant une gamme (l'économique, la sportive, etc.).
Dans le cas du Fiat Multipla , la voie empruntée est totalement différente. En
effet, les moteurs choisis sont ceux qui s'adaptent le mieux au concept innovant
de ce modèle : une voiture facile à conduire, confortable, dynamiquement sûre,
respectant la nature, d'ores et déjà conçue pour les conditions de circulation
des prochaines décennies.

L'alternative offerte par les cinq motorisations du Fiat Multipla ne repose pas
tant sur les différents niveaux de performances que sur les différents systèmes
d'alimentation. C'est un autre aspect résolument innovant du modèle. Le Fiat
Multipla est en effet la première voiture conçue avec des moteurs à essence
(1.6 16v), Diesel (1.9 JTD), gaz naturel ("blupower" ), gaz naturel-essence
("bipower" ), essence-électrique (hybride).

A l'instar de toutes les motorisations Fiat, les moteurs qui équipent le Fiat
Multipla garantissent un confort élevé, des performances brillantes et une
consommation réduite. Ils respectent les normes en matière de protection de
l'environnement. Les émissions sonores sont inférieures à 74 décibels, tandis
que les émissions gazeuses sont largement conformes aux limites prescrites par
les normes CEE Phase 2.

1.6 TORQUE 16v. Le moteur à essence qui équipe le Fiat Multipla est un 1.6 16v
de 1581 cm3. Il appartient à la famille des moteurs "Torque", ainsi appelés en
raison de leur capacité à développer un couple plein et régulier à tous les
régimes. Il assure d'excellentes performances alliées à une conduite équilibrée,
souple et agréable. C'est ce que l'on attend d'une motorisation conçue pour
satisfaire aux exigences d'une clientèle très variée, qui utilise son véhicule
aussi bien sur des parcours mixtes que sur autoroute.

Avec une puissance maximum de 103 ch (76 kW) à 5.750 tr/mn, un couple maximum de
14,7 mkg (144 Nm) à 4.000 tr/mn (dont 85% est disponible entre 2.300 et 5.800
tr/mn), les excellentes performances détaillées ci-après s'expliquent : vitesse
de pointe de 170 km/h en 5ème et accélération 0-100 km/h en 12,6 secondes.
Consommation (cycle CEE+EUDC) de 8,6 l/100 km.
Ce moteur est "super-carré" : les valeurs de course et d'alésage sont en effet
de 67,4 x 86,4 mm. Parmi les autres caractéristiques techniques de ce moteur,
citons les quatre soupapes par cylindre ; la distribution par double arbre à
cames en tête, commandée par courroie crantée ; les poussoirs hydrauliques pour
le rattrapage automatique du jeu aux soupapes ; le tendeur automatique de la
courroie de distribution.

L'architecture multi-soupapes permet d'augmenter le débit de l'air, donc la
puissance et le couple du moteur. D'où la possibilité d'adopter des chambres de
combustion plus compactes.
En effet, à égalité de volume, la surface exposée aux gaz est inférieure, ce qui
réduit l'échange de chaleur avec le liquide de refroidissement. Cette
amélioration technique se traduit par une réduction de la consommation de
carburant. Le dessin spécifique du circuit de refroidissement de la culasse
garantit l'efficacité du système, au bénéfice de la fiabilité et de la longévité
du moteur.
Les conduits d'admission et d'échappement du moteur 1.6 16v ont été étudiés en
faisant appel à des programmes de simulation de dynamique des fluides (CAO-IAO).
Ils assurent un mélange et une répartition optimaux de la charge entre les
cylindres. Le collecteur d'admission comporte des tubulures longues (400 mm)
pour améliorer le développement de la puissance aux régimes bas et moyens.

Le système intégré d'allumage-injection Multi Point Weber-Marelli avec allumage
à étincelle perdue, est muni d'injecteurs miniaturisés. Il est géré par une
nouvelle centrale électronique, plus puissante et plus rapide, qui garantit une
grande souplesse et une réduction des émissions gazeuses dans toutes les
conditions de marche. Le contrôle sélectif du cliquetis assure des performances
plus élevées et une fiabilité irréprochable, même en cas de fonctionnement
anormal (par exemple, en cas d'utilisation de carburants présentant un nombre
d'octanes inférieur à la valeur prescrite).
Parmi les autres caractéristiques spécifiques de ce moteur, on retiendra les
pistons, qui réduisent les émissions sonores, ainsi que les chemises des
cylindres. Ces dernières bénéficient d'une finition "à plateau", gage d'une
meilleure lubrification et d'une consommation très contenue d'huile moteur.

1.9 JTD. Le moteur turbo diesel 1.9 JTD de 1910 cm3 est doté d'un système
d'injection directe Unijet. Grâce à la commande électronique de la pompe et des
injecteurs, ce système, du type "Common rail", permet d'optimiser la quantité de
carburant injectée, en utilisant une pression d'injection très élevée, et ce
quelle que soit la vitesse de rotation du moteur. Il permet également de gérer
une quantité même très faible de carburant pour réaliser une pré-injection, dite
injection pilote, gage d'une combustion plus progressive et moins "rugueuse".

Il en résulte un moteur particulièrement fiable, capable des meilleures
performances, mais également une réduction de 15% environ de la consommation par
rapport aux moteurs à préchambre. Par ailleurs, ce moteur assure un excellent
confort, grâce à l'absence de vibrations et à une insonorisation hier encore
impensable pour une voiture à gazole.
Comme son nom l'indique, le turbocompresseur Garrett à géométrie variable peut
varier l'incidence des aubes pour accélérer ou freiner la vitesse des gaz, d'où
un réglage optimal du régime de rotation de la turbine et de la pression de
suralimentation. Il exploite ainsi pleinement l'énergie des gaz d'échappement
pour s'adapter aux différentes conditions de fonctionnement du moteur. Accouplé
à un échangeur thermique, le turbocompresseur assure au moteur 1.9 JTD une
puissance élevée (105 ch - 77 kW à 4.000 tr/mn), un couple remarquable dès les
bas régimes (200 Nm, soit 20,4 mkg à 1.500 tr/mn) et une souplesse imbattable.

Le Fiat Multipla équipé de ce moteur atteint une vitesse de pointe de 170 km/h
et accélère de 0 à 100 km/h en 12,4 secondes. Reprise en IVème de 60 à 100 km/h
en 9,7 secondes (14,9 secondes de 80 à 120 km/h en Vème). La consommation,
mesurée selon la nouvelle norme CEE (cycle urbain) + EUDC (cycle extra-urbain)
est fort raisonnable: 6,4 l/100 km.

Le moteur 1.9 JTD est un quatre cylindres avec deux soupapes par cylindre,
parallèles et verticales, entraînées directement par un seul arbre à cames en
tête. Les préchambres sont inexistantes du fait que le processus de combustion
s'effectue dans la chambre à explosion créée dans le piston. Le bloc-cylindres
en alliage léger intègre des pistons avec chambre de combustion en "oméga" et
des conduits d'admission en colimaçon, qui facilitent le mélange de l'air et du
carburant en imposant à l'air un mouvement rotatif. Le bloc-cylindres est en
fonte du type "closed-deck", avec chemises intégrales refroidies à l'intérieur.

Parmi les autres spécificités de ce moteur, citons le double volant amortisseur
(DVA), gage d'un fonctionnement extrêmement régulier. Constitué de deux masses -
l'une solidaire du vilebrequin et l'autre solidaire de l'arbre primaire de la
boîte de vitesses - ce système réduit les vibrations aux bas régimes et les
émissions sonores de la transmission, au profit du confort.

Les moteurs à gaz naturel. Le choix du gaz naturel. Fiat Auto a été le premier
Constructeur ayant lancé sur le marché une voiture à double alimentation
produite en série et commercialisée à travers le Réseau traditionnel : la Marea
Bipower. A l'heure actuelle, il présente pour la première fois deux versions
expressément conçues avec des moteurs au gaz méthane (CNG: gaz naturel comprimé)
: le Fiat Multipla "bipower" et la Multipla Fiat "blupower". De nombreuses
raisons ont dicté ce choix.

Le gaz naturel est une source d'énergie largement disponible (ses réserves sont
supérieures à celles du pétrole) et "propre", donc cohérente avec les politiques
de Fiat en matière d'impact sur l'environnement. Par rapport à l'essence, le gaz
naturel ne contient pas de substances toxiques, ne produit pas de particules
pendant la combustion, réduit d'environ 25% les émissions d'anhydride carbonique
et de 95% celles d'hydrocarbures imbrûlés non méthaniques. Ce carburant permet
donc de respecter les limites les plus sévères du monde, imposées par les normes
californiennes pour les ULEV (Ultra Low Emission Vehicle), c'est-à-dire les
véhicules à très faible impact environnemental.

Les avantages économiques du gaz naturel sont incontestables. Le marché des
voitures à gaz naturel, dont les volumes et la couverture du territoire
demeurent limités, est sans aucun doute en cours d'expansion. Cette croissance
sera accélérée par l'introduction de la Multipla Fiat, une voiture destinée à
dynamiser ce créneau, notamment sur le plan de la qualité.

Fiat Multipla "bipower" et "blupower". Le Fiat Multipla est la première
voiture offrant, dès son lancement, deux "vraies" versions à gaz naturel,
expressément conçues et développées (et non simplement adaptées ou transformées)
pour ce type de carburant.
Ces deux versions perpétuent la tradition inaugurée par la Fiat Marea bipower,
par rapport à laquelle elles représentent aussi l'évolution logique.

Sur le Fiat Multipla , en effet, le choix du gaz naturel ne pénalise en aucune
manière l'habitabilité ni l'autonomie. Le plateau dégagé et suffisamment haut
permet en effet de placer les bouteilles sous le plancher, à l'extérieur de
l'habitacle. L'autonomie offerte par ces deux versions du Fiat Multipla est
excellente : 500 km pour la "bipower" (qui offre autant d'autonomie en essence)
et environ 700 km pour la "blupower". Le gaz naturel est chargé à une pression
de 200 bars dans des bouteilles d'acier d'une épaisseur de 4 mm : trois sur le
Fiat Multipla "bipower" (soit un total de 164 litres) et quatre sur la version
"blupower" (216 litres). Il s'agit là de volumes considérables, dus aux
caractéristiques de ce carburant. En effet, il faut environ quatre litres de gaz
naturel comprimé pour développer une énergie équivalente à celle produite par un
litre d'essence.

L'ALIMENTATION :

Par l'intermédiaire de canalisations, le gaz naturel contenu dans les bouteilles
passe à travers un réducteur installé dans le compartiment moteur, qui réduit la
pression de 200 à 9 bars. Par la suite, le gaz atteint les quatre injecteurs. Le
circuit d'alimentation des deux moteurs 1.6 Torque 16 soupapes à gaz naturel du
Fiat Multipla est une véritable innovation.

Ils adoptent des injecteurs spécialement étudiés pour ce type de carburant. Par
ailleurs, le moteur de la version "bipower" est muni de deux circuits
d'alimentation séparés, mais gérés par la même centrale du type Multi-Point,
séquentielle et phasée.

Les caractéristiques spécifiques des deux versions. Par rapport au moteur à
essence, le "blupower" présente un calage différent et un rapport volumétrique
plus élevé. Ces caractéristiques demeurent par contre inchangées pour le moteur
"bipower", qui peut, lui, fonctionner également à essence. Le Multipla "bipower"
fonctionne normalement au gaz naturel, mais le conducteur peut toujours passer
au fonctionnement à essence. La commutation est automatique dans deux cas :
durant quelques secondes lors du démarrage après un ravitaillement, pour éviter
les dommages que pourraient subir les injecteurs à cause d'une inactivité
prolongée, et lorsque le gaz vient à manquer.

La catalysation. Les deux versions au gaz naturel de la Multipla Fiat sont
équipées de catalyseurs expressément étudiés pour ce type de carburant. En
effet, le gaz naturel imbrûlé qui sort de la chambre d'explosion brûle à une
température plus élevée par rapport aux hydrocarbures émis par l'essence. D'où
la nécessité de disposer d'un catalyseur capable d'atteindre lui aussi une
température plus élevée. Pour ce faire, le nouveau modèle adopte une tubulure
d'échappement comportant un catalyseur situé tout près du collecteur
d'échappement du moteur. Afin de favoriser les réactions chimiques, le
catalyseur des versions au gaz naturel utilise une plus grande quantité de
métaux nobles par rapport au moteur à essence.

LA SECURITE :

Le système d'alimentation du Fiat Multipla "blupower" et "bipower" est
extrêmement sûr. Tout d'abord, grâce aux caractéristiques intrinsèques du gaz
naturel, qui n'est pas toxique, présente une vitesse élevée de flottement (il se
disperse très rapidement vers le haut) et s'enflamme à une température double
par rapport à celle des vapeurs d'essence et de gazole. Par ailleurs, ces deux
versions adoptent de série des dispositifs de sécurité qui minimisent les
risques, notamment en cas de choc ou de panne.

• Deux électrovalves isolent le segment des canalisations haute pression du gaz
naturel. Une électrovalve est située sur le réducteur, tandis que l'autre est
placée à l'entrée de chaque bouteille. Reliées à l'interrupteur inertiel, elles
coupent le débit de gaz naturel en cas de choc. Pendant le fonctionnement à
essence, elles demeurent fermées.

• Un dispositif limite le débit du gaz naturel en cas d'anomalie ou de rupture
d'une canalisation entraînant la sortie d'une quantité excessive de gaz. Logé à
l'intérieur de la bouteille, il intervient également en cas de défaillance de
l'électrovalve à la suite d'une collision.

• En cas d'augmentation de la température pour des causes extérieures, une
plaquette fusible élimine tout risque de surpression, en permettant au gaz de
s'échapper des bouteilles (avec un débit limité et contrôlé). Les "essais au
feu" que les Fiat Multipla "blupower" et "bipower" ont passés avec succès le
témoignent : lors de l'incendie d'une voiture équipée de bouteilles pleines,
aucune augmentation des flammes n'a été constatée lors de la mise à l'air
contrôlée du gaz naturel.

• Un clapet de "non-retour", placé sur chaque électrovalve, empêche le
refoulement du gaz vers la goulotte de remplissage.
La mécanique du nouveau modèle a été conçue en fonction de ces deux moteurs. Les
suspensions bénéficient d'un réglage différent par rapport aux versions à
essence et diesel, afin de garantir une tenue de route irréprochable et un
confort maximum. Les bouteilles sont protégées contre la projection de
pierraille ou d'autres matériaux susceptibles de les endommager.

FIAT MULTIPLA HYBRIDE :

La réduction de l'impact sur l'environnement est un des aspects prioritaires du
développement des nouveaux modèles. Fiat Auto travaille dans plusieurs
directions. A côté des Fiat Multipla "blupower" et "bipower", le Constructeur
propose en effet une troisième solution alternative par rapport aux
motorisations traditionnelles : le Fiat Multipla "hybride", qui sera disponible
fin 1999.

Les voitures "hybrides" sont équipées d'un moteur "classique" à combustion
intérieure, relié mécaniquement ou électriquement à un moteur électrique, qui le
seconde ou le remplace pendant le fonctionnement. Le moteur électrique est
toujours alimenté par des batteries, rechargées à leur tour par un générateur
électrique.

Dans le cas du Fiat Multipla "hybride", le moteur thermique est à essence (il
s'agit du 1.6 16v Torque de 76 kW) et le moteur électrique est du type
asynchrone triphasé de 30 kW. Les batteries sont du type au nickel-hydrures
métalliques.
Elles développent une puissance maximum de 70 Wh/kg (soit 19 kWh).
Leur recharge est assurée par un alternateur puissant (15 kW) muni d'un
redresseur de courant.


La direction assistée, le servofrein et le climatiseur sont alimentés
électriquement. L'électronique embarquée qui gère les organes de traction et
l'Inverseur (le convertisseur qui transforme le courant continu débité par les
batteries en courant alternatif triphasé pour alimenter le moteur) est logée
entre les sièges avant.

Les batteries sont placées dans le bas de caisse, en position centrale. La prise
pour le câble de recharge est située sur le côté arrière gauche. Le sélecteur
des modes de fonctionnement est intégré dans la planche de bord. La sélection
est signalée sur le tableau de bord, comportant un indicateur de l'état de
charge des batteries.
Grâce à la boîte de vitesses Selespeed, à double entrée, et aux embrayages
automatiques, le Fiat Multipla "hybride" est une voiture "bimodale" sans
compromis. En effet,elle présente deux modes de fonctionnement:

• hybride: les moteurs électrique et à essence fonctionnent en même temps; •
électrique: seul le moteur électrique fonctionne, tandis que le moteur à essence
est coupé et déconnecté.
Le conducteur choisit le mode de fonctionnement (hybride ou électrique), en
agissant sur le sélecteur situé sur la planche de bord.

Examinons en détail les deux modes de fonctionnement :

Hybride :
- Les deux moteurs agissent en parallèle sur les roues. Un système électronique
sophistiqué répartit la puissance développée par les deux moteurs, afin
d'exploiter au mieux leurs caractéristiques. Bien qu'il soit moins puissant, le
moteur électrique développe un couple élevé dès le démarrage, tandis que le
moteur thermique, lorsqu'il tourne à un régime stable, développe une puissance
élevée, tout en assurant une consommation et des émissions limitées.

Lors du démarrage, le Fiat Multipla hybride exploite donc la traction
électrique. Par la suite, le moteur à essence prend le relais, en assurant la
propulsion à vitesse constante, jusqu'à un maximum de 150 km/h. Dans les régimes
transitoires (reprise et décélération), le moteur thermique est secondé par le
moteur électrique, qui améliore les qualités de reprise et récupère de l'énergie
en décélération et au freinage. Dans le fonctionnement hybride, le conducteur
dispose de quatre rapports avant et d'une marche arrière.

Electrique:
- C'est le fonctionnement idéal en agglomération, grâce à l'absence d'émissions
sonores et gazeuses (la Multipla Fiat "hybride" est un ZEV : Zero Emission
Vehicle - Véhicule à Emission Zéro). Dans ce cas, le moteur thermique est coupé
et déconnecté.

La vitesse maximum est de 80 km/h et la transmission Selespeed gère deux
rapports avant et la marche arrière. L'autonomie en cycle CEE est de 70 km. Les
batteries peuvent être rechargées à tout moment, en branchant le chargeur de
bord au secteur. Au cas où cela ne serait pas possible et que les batteries
seraient donc en train de se décharger, la modalité électrique-AE (Autonomie
Etendue) est immédiatement activée. Dans cette condition, la traction est
toujours assurée par le moteur électrique, mais le moteur thermique, tournant à
un régime stable, entraîne le générateur qui recharge ainsi les batteries.

Cette modalité se désactive automatiquement dès que la charge des batteries a
atteint un niveau suffisant. Lorsque le Fiat Multipla "hybride" fonctionne dans
ce mode, elle peut être considérée comme un EZEV (Equivalent Zero Emission
Vehicle). En effet, les émissions à l'échappement sont comparables aux émissions
"globales" d'un véhicule électrique (ZEV), en tenant compte du processus de
production de l'énergie électrique par voie thermique.

LA QUALITE

La qualité d'un produit aussi complexe que l'automobile est le résultat des
bonnes performances obtenues au niveau des procédés mis en œuvre aussi bien dans
la phase d'étude du nouveau modèle que dans celles d'industrialisation et de
fabrication.
Pour une bonne protection contre la corrosion, un traitement de zingage est
exécuté sur 90% des tôles, dont 70% sont traitées des deux côtés. Ce procédé est
appliqué à tous les revêtements et aux structures des parties mobiles (capot
moteur, portes et hayon) ainsi qu'aux ailes et aux seuils de portes. Tous les
éléments du châssis sont zingués. Les structures de sécurité, telles les
ancrages des suspensions et les renforts des ceintures, sont à haute épaisseur
(20 mm contre 8 mm des tôles zinguées normales).

L'équipement électrique du Fiat Multipla a fait l'objet d'un soin particulier.
Le parcours des câbles et les systèmes de protection des utilisateurs (groupes
optiques, circuit d'injection, contacteur d'allumage, etc.) offrent des
standards élevés en fiabilité et sécurité.

Tous les matériaux présentent une résistance élevée aux abrasions et à
la température. Les faisceaux de câbles sont canalisés dans des boîtiers
spéciaux et accrochés à la coque à l'aide de plusieurs fixations pour faciliter
les opérations de montage et réduire les contraintes et les vibrations
transmises aux câbles eux-mêmes. L'architecture des câblages est du type à
modules : chaque sous-système embarqué dispose de son propre circuit et est
relié aux autres grâce à des points de branchement, ce qui facilite l'assemblage
et les essais, au bénéfice de la qualité du produit fini.


Dernière édition par cedric76 le Lun 4 Juin 2012 - 21:27, édité 2 fois

Invité02
Multi Expert
Multi Expert


Revenir en haut Aller en bas


Re: Presse 1998

Message par laglobule24 le Lun 18 Mai 2015 - 0:21

salut tout le monde en me promenant sur le net j ais trouver ca quand pense les spécialiste de la firme italienne?????

Et si la future Fiat Multipla ressemblait à ça?


Alors qu'il aura fallu presque 15 ans au Volkswagen Sharan pour repartir de zéro... Les fans de la marque Fiat, eux aussi, doivent attendre avec impatience la future génération du monospace italien 6 places: le Multipla. Lancé en 1999 puis restylé en 2004, ce modèle au look atypique et à la disposition intérieure non moins originale (2 rangées de 3 sièges), pourrait revenir à un silhouette à la fois plus moderne et plus traditionnelle. La preuve sur cette illustration, où la parenté avec la Punto Evo ou encore la Bravo est d'ailleurs bien marquée... Reste à savoir quand Fiat a prévu de 'relancer' ce concurrent des Renault Scénic et autres Citroën Picasso?

Source/photo: autointernationaal.nl

+une photo du prototype.....

laglobule24
Multi accro
Multi accro


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par laglobule24 le Lun 18 Mai 2015 - 0:23

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
laglobule24
Multi accro
Multi accro


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par laglobule24 le Lun 18 Mai 2015 - 0:26

alors projet qui verra le jour ou pas??????????? reve
avatar
laglobule24
Multi accro
Multi accro


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par fil47 le Lun 18 Mai 2015 - 0:27

Ah oui je le vu ce vraiment pas mal il fo voir ce que ça donnera en vrai puis ce sur il faudrait qu'il face un peu concurrence au autres
avatar
fil47
Multi à donf
Multi à donf


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par fil47 le Lun 18 Mai 2015 - 0:30

la 127 ce au top aussi il fo aussi qu'il que le projet sortte
avatar
fil47
Multi à donf
Multi à donf


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par fil47 le Lun 18 Mai 2015 - 0:36

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
fil47
Multi à donf
Multi à donf


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par Chimaybleu le Lun 18 Mai 2015 - 19:38

laglobule24 a écrit:[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
 
Salut ! à priori non , puisque c'était juste avant la 500 , maintenant 500 L voir XL

_________________
Multi pression 9° ELX 1,6 16 v 07/ 2002 acheté en 2008 avec 50500 km aujourd'hui 152.000km (je suis arrivé à 100.000 km en Bretagne 07/2012)
avatar
Chimaybleu
Admin
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par fil47 le Mar 19 Mai 2015 - 0:12

.servimg.com/view/19065855/107][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/url]  domage pasque les 500 décline a toutes les sauces bof à par la petite 500 après le reste personnellement je préfère ça en tant que familiale il maquerait un moteur v6 diesel mais apparemment le 170 il serait pas mal je pris rdv pour faire un essai gratuit sur le site de fiat on veta bien ou et quand
avatar
fil47
Multi à donf
Multi à donf


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par Invité02 le Mar 19 Mai 2015 - 6:35

connaissant quelqu'un qui en a un, il parait qu'il est vraiment pas mal... il est lourd, mais paradoxalament, il consomme peu : 6,5L (en version 140, suffisante parait-il)

a voir ce que tu en penses ?

Invité02
Multi Expert
Multi Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par fil47 le Mar 19 Mai 2015 - 7:32

Be je suis rentrer dedans déjà dans une foire issi dans le coin ce vraiment pas mal mais je pas essayer mon audi fait pas loin de 200cv et le 6 cylindre ronronne ce un régal 140 ça risque de être un peu court en comparaison je essayer le 3008 163cv be je ce pas ou ils étais cacher quel dobe je fais un essayedu ford smax il et trop Bo parreil 140 ce te un peu juste par contre le 200cv un régal failli acheter mais la raison la emporté
avatar
fil47
Multi à donf
Multi à donf


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par laglobule24 le Mar 19 Mai 2015 - 13:12

je trouve que ca tire trop sur 1 4*4 mais après faut voir comment est fait l intérieure........
si c est aussi modulable que nos plapla pourquoi pas
avatar
laglobule24
Multi accro
Multi accro


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par fil47 le Mar 19 Mai 2015 - 13:26

Heu ce pas futu parreil ce des siège  escamotable on les baisse et ça fais un placher plat et ce pas vraiment un 4x4 ce pas ci haut que ça ce pas trop mal il y a 7 places juste que avec 7 places le coffre ce tout petit es les 2 dernière ce pas super confortable pour petits trajets mais je espère l'essaier bientôt
avatar
fil47
Multi à donf
Multi à donf


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par laglobule24 le Mar 19 Mai 2015 - 18:33

oui c est un peu comme le zafira 2 place devant 3 derrière et 2 dans le coffre j en possède un et franchement ce n ais pas le top ca va bien pour des gamin comme ma femme et assistante maternelle et qui lui fallait 7 place c était le plus abordable car un zafira de 6 ans avec 100 mille klm ca ne vaut pas grand chose ...pour moins de sept mille € tu en a un........Cool

mais par curiosité j irais voir a la concession de Bergerac si il on ce fameux fiat ........ multipla
avatar
laglobule24
Multi accro
Multi accro


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par Invité02 le Mar 19 Mai 2015 - 19:08

bahh, justement le freemont est tellement enorme, que le coffre n'est pas negligeable;.. les scenic ou autre ne peuvent pas en dire autant

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Invité02
Multi Expert
Multi Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par fil47 le Mar 19 Mai 2015 - 19:09

Oui ce clair ça décote très vite et la moindre pièce ça coûte une blinde moi à l'époque je avais opel signum.super voiture 19065855/110][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/url]
avatar
fil47
Multi à donf
Multi à donf


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par fil47 le Mar 19 Mai 2015 - 19:12

Ce quoi sur la foto
avatar
fil47
Multi à donf
Multi à donf


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par Invité02 le Mar 19 Mai 2015 - 19:15

une signum de opel... sa cousine etait la Fiat Croma
bonne voiture la croma d'ailleurs, bien finie, silencieuse, faible conso, super confort... les prix en occaz sont dérisoire... pourtant surement l'une des meilleures

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Invité02
Multi Expert
Multi Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par fil47 le Mar 19 Mai 2015 - 19:21

Oui bon 8l /100 cammeme très silencieuse super spacieux mais juste 4 places pasque au milieu ce te pas la peine ce telment petit et inconfortable par contre les siège arrière ce te le même que devant même réglage une fois coucher un plancher plat vraiment plat on a dormi quelques foi dedans et être chause aussi mais il fo pas le dir audi ce moins spacieux malgré que ce un break
avatar
fil47
Multi à donf
Multi à donf


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par alfabiscione le Mer 20 Mai 2015 - 9:53

cedric76 a écrit:une signum de opel... sa cousine etait la Fiat Croma
bonne voiture la croma d'ailleurs, bien finie, silencieuse, faible conso, super confort... les prix en occaz sont dérisoire... pourtant surement l'une des meilleures

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mon pere en possède une en JTD120, tres belle auto, bien équipée, d'une habitabilité tres tres interessante, d'une puissance suffisante.... Surement ma prochaine si mon Pepere Miss Monde décode de partir au paradis des plaplas

Stph'
avatar
alfabiscione
Multi Chef
Multi Chef


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par fil47 le Mer 20 Mai 2015 - 12:31

Ce vrais que ce pas mal je conu quelcan qui avais la 150cv ce te une bombe je comprends pas pourquoi fiat n'a pas fais son renouvellement
avatar
fil47
Multi à donf
Multi à donf


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par Invité02 le Mar 16 Juin 2015 - 19:20

pour revenir au multipla, on peut rendre "hommage" au travail de ce gars :
Roberto Giolito ; qui fut à l'origine du concept !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
on remarque qu'il n'a pas respecté un critère ! celui du coffre  Mad

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
premis du tableau de bord ! on remarque qu'il y a bien plus de bouton sur la portiere !!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
le "baby" multipla... que nous ne croiserons jamais sur les routes  Crying or Very sad

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
20 ans plus tard....cette homme... avant-gardiste... est egalement responsable du concept de la 500...500L...500X....500XXL....

bravo !

(c'est toujours intéressant de mettre une photo sur la tete d'un gars)

Invité02
Multi Expert
Multi Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par picollo360 le Mar 6 Juin 2017 - 21:56

genial se reportage

merci Merci beaucoup

picollo360
Multi accro
Multi accro


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par picollo360 le Ven 11 Aoû 2017 - 20:59

un autre pas mal ausi :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

picollo360
Multi accro
Multi accro


Revenir en haut Aller en bas

Re: Presse 1998

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum